• i carleton
  • i escuminac
  • i ascension
  • i maria
  • i matapedia
  • nouvelle photo
  • point a la croix photo
  • i st alexis
  • i st andre
  • i st francois assise
  • Ristigouche-Sud-Est

Les consultations publiques de la MRC Avignon portent fruit et se poursuivent!

La consultation publique en ligne réalisée par la MRC Avignon du 15 au 31 mars dernier, dans le cadre de la planification territoriale, a permis de sonder la population au sujet de plusieurs projets et enjeux. D’une manière générale, les commentaires reçus ont été très positifs et constructifs. Les citoyens ont témoigné leur appréciation de cette prise de contact de la MRC avec son milieu via cette consultation publique et souhaitent être sollicités pour donner leur avis plus régulièrement et recevoir plus d’information quant aux activités de leur MRC.

Pour débuter rapidement les travaux liés aux résultats de cette démarche et poursuivre l’écoute de la population, plusieurs éléments sont déjà mis en place et un sondage en ligne est lancé. La firme Visages Régionaux a débuté la coordination de la démarche de marketing territorial et propose aux citoyens, entreprises et élus de s’exprimer sur la plateforme T’en penses quoi? afin de participer à la définition de l’identité du territoire et d’alimenter la stratégie d’attraction de main-d’œuvre. Tous sont invités à y participer du 23 mai au 12 juin en ligne au www.tpquoi.ca/en-cours.

La participation de tous, et plus particulièrement des gens des quatre coins du territoire, est primordiale pour que cette démarche représente bien la région, que les gens de la MRC s’approprient la démarche en marketing territorial et participer ainsi à l’obtention de bons résultats.

 

Cliquez ici pour en savoir davantage.

La MRC compense ses émissions de CO2

La MRC Avignon est fière de réaliser aujourd’hui sa première compensation carbone, grâce au service offert par SARGIM, à New Richmond. La MRC Avignon plante 169 arbres pour compenser l’équivalent des émissions de CO2 liées à son utilisation annuelle d’électricité, ses impressions de papier, ainsi que les déplacements quotidiens et de grandes distances réalisés par son équipe.

Avignon souhaite se positionner comme une MRC qui agit concrètement pour protéger son environnement.  « Nous prenons diverses mesures pour protéger l’environnement et être une MRC plus verte. L’une des forces de notre territoire, c’est la beauté et la richesse de notre environnement. Les gens d’ici sont attachés aux forêts, à la baie, aux rivières, aux champs… c’est donc logique de les protéger. Notre empreinte écologique n’est peut-être pas parfaite, mais nous réalisons des efforts concrets pour nous améliorer. », explique Guy Gallant, préfet de la MRC.

Cette compensation carbone s’inscrit dans un processus d’amélioration interne de la MRC Avignon, pour avoir des pratiques plus vertes. Par exemple, un comité vert a été créé par l’équipe de la MRC, la demande pour une troisième attestation « ICI on recycle » a été déposée et un support à vélo a été installé afin d’encourager les employés à se rendre au bureau en vélo.

Les MRC Avignon et Bonaventure s'unissent pour appuyer le tourisme

Les MRC de Bonaventure et d’Avignon s’unissent et prennent le leadership pour le développement et la concertation du secteur du tourisme. Les deux instances ont décidé d’investir dans une entente de partenariat en développement touristique, qui impliquera l’embauche d’une ressource à temps plein et la mise en valeur du travail de Tourisme Baie-des-Chaleurs.

Les deux MRC reconnaissent les efforts de Tourisme Baie-des-Chaleurs et souhaitent mettre l’épaule à la roue, grâce à une organisation renouvelée, afin que l’industrie touristique de la Baie-des-Chaleurs bénéficie d’un soutien efficace. Un agent ou une agente de développement en tourisme sera engagé(e) par les MRC à l’automne 2019 afin de planifier des actions de concertation et de développement touristique, avec l’appui d’une Table tourisme. « Les membres du conseil d’administration de Tourisme Baie-des-Chaleurs feront partie de la nouvelle Table Tourisme, et mettront leur expérience à profit en tant que comité consultatif. », explique Vincent Landry, président de Tourisme Baie-des-Chaleurs.